Vegan Wednesday – le retour

« Il y a une cantine orientale dans les rues piétonnes de Neuchâtel … tu es sûr? »

J’avoue j’y croyais pas trop!

Et pourtant, l’Ami – Ami existe bel et bien, et sa réputation n’est pas usurpée.
On y déguste des spécialités du Proche-Orient: les falafels y sont légères et parfumées, le caviar d’aubergine et le houmous ont du goût, la salade maison est rafraîchissante comme il se doit, la pita bien chaude et les pâtisseries orientales sucrées ^^
Tout ça avec un thé froid maison et pour une addition très raisonnable.

Bref une adresse de choix pour les végétariens et les fans de cuisine exotique.
Alors un conseil, ne vous fiez pas aux apparences, et courez-y!

Café l’Ami – Ami
Rue du Bassin 8
2000 Neuchâtel

Publicités

Vegan Wednesday

Au bout de plusieurs jours à Bâle (pour par exemple un certain événement horloger…), l’envie monte de manger autre chose que les schnitzels, asperges et autres bratwurst.

C’est qu’il est l’heure d’aller au Tibits, pour composer son assiette avec plein de bonnes choses végétariennes, commander un thé froid maison ou un verre de vin bio et profiter de la déco post industrielle cosy du lieu.

(regardez comme la déco est cool)

Tibits c’est la vitesse d’un fast food, l’ambiance chaleureuse d’un café et la promesse d’un repas frais et sain: des salades, potages, sandwichs faits maison et surtout un buffet de plats chauds et desserts.

Détail significatif: le service est continu depuis l’heure du petit déjeuner jusqu’en fin de soirée. Tout est également disponible à emporter. ET la terrasse est parfaite pour déjeuner au soleil!

Une dernière bonne nouvelle? C’est une chaîne donc il y en a plusieurs en Suisse Alémanique: à Bern, Zurich, Lucerne, Winterthur et Bâle (la liste complète ici)

Fêter le cochon à Porrentruy (JU)

Dans le Jura, plus exactement dans l’Ajoie, la tradition veut qu’à la Saint-Martin -le 2e dimanche après la Toussaint- on mange du cochon. Beaucoup de cochon, sous toutes ses formes, de l’entrée au dessert.

Les Jurassiens n’ingurgitent pas 4000 calories de porc en une soirée que par goût de la bonne bouffe, même si c’est un prérequis. Il y a une histoire derrière mais Wikipédia vous expliquera ça mieux que moi.

Cette année, c’était le 8 novembre que ça se passait. Par l’odeur et la curiositė alléchés, on est allés faire un petit tour du côté de Porrentruy la bien-nommée.

Un marché de Noël porté sur la saucisse

A cette période, la bourgade devient the place to be : le marché de la Saint-Martin attire des milliers de visiteurs. Pour schėmatiser, c’est comme un marchė de Noël mais très porté sur la saucisse. Parfait si on veut siroter un vin chaud et se mettre en jambes pour la suite.

wpid-img_9852.jpg

La suite, c’est bien sûr le banquet (on va arrêter de se faire croire que c’est juste un repas). La plupart des restos du coin proposent un menu de Saint-Martin; nous on ėtait au restaurant du Cerf à Coeuve, une adresse visiblement assez réputée.

On nous a servi nos 8 plats de cochonaille dans une ambiance cantine, tout était prėparé dans la plus pure tradition et, finalement, les quantités n’ėtaient pas si gargantuesques qu’on aurait pu le craindre.

Personnellement je n’ai pas eu le coeur assez accrochė pour venir à bout du boudin noir et j’ai un peu regrettė l’absence de dessert. Par contre, +1 pour la damassine en milieu de repas, ça décoince \o/

Le banquet final d'Astérix chez les Helvète

Ambiance dancing de campagne à Chevenez

Pour ceux qui, comme nous, seraient encore fringuants en sortant de table, le spot pour prolonger la soirėe c’est Chevenez. L’ambiance mi-dancing de campagne, mi-fête foraine est chaudement recommandée.

Pour cette annėe, c’est rapė (même si ce week-end il y a un 2e round avec le « Revirat »). Par contre, si l’expérience vous tente pour l’année prochaine, il faut s’y prendre dès maintenant pour réserver!

>> Pour en savoir plus: le site de Jura Tourisme

>> Retrouvez aussi tous nos bons plans sur notre carte:

NUSU

J’adore les petites cantines bonnes et pas très chères, qui courent les rues dans les grandes villes. Par ici, c’est plutôt rare, alors j’étais ravie en découvrant un restaurant NUSU, à Bienne.
Currys de poulet, de crevettes ou de légumes, wok variés, pâtes, smoothies et soupes du jour, le tout frais, équilibré et savoureux;  voilà à quoi vous attendre.
A consommer sur place dans une jolie déco minimaliste à la scandinave, ou à emporter.
Attention, il faut y dîner tôt car le restaurant ferme à 21h!
Bahnhofstrasse 38, Bienne 2502, Suisse