#jurastyle : Ski it easy!

Vous aimez le ski mais vous ne le pratiquez pas? Vous avez des enfants et vous ne voulez pas les perdre dans la queue du télécabine? Vous préférez vous fendre la poire entre les sapins plutôt que siester pour l’éternité sous une avalanche? Votre truc préféré dans le ski c’est le chocolat chaud (ça marche aussi avec les bières!)? Alors il vous faut absolument faire un tour au téléski des Breuleux. Cette micro-station comme il n’en existe que dans notre beau jura vous propose quelques pistes, un teleski, un télébob et une buvette, tout pour faire un aprèm ski à la cool.

Les prix sont raisonnables, les gens sont hyper sympas et les forfaits sont des petits cartons avec un « code secret » dessus… Tout ce qui fait le charme d’une station VRAIMENT familiale.

Les plus énervés pourront aussi faire des petits tours entre les sapins ou même partir en ski de rando pour un petit tour tranquille dans les pâturages boisés et leur pentes agréables.

La buvette au pied des pistes vous offre tout ce qu’il faut pour se restaurer avec une petite terrasse pour profiter du soleil. Il y a même un dortoir.

Cette année ils doivent ouvrir le domaine à l’airboard, c’est un genre de luge gonflage qui se pratique à plat ventre et la tête en avant… Sensations garanties!

Bref avec la neige de cette dernière semaine ça sera « The Place To Be »! (oui ils ouvrent ce week-end)

Tschüss!!!

 

Toute les infos ici

Publicités

La Cabane Panossière

IMG_1517

Vue par Le Blond © Gad Elmaleh et La Fille © Florence Foresti
Toute ressemblance avec des personnages existants ou ayant existé ne serait que pure coïncidence…

La Fille – C’était vraiment top cette cabane! Rien que le départ depuis Fionnay, avec la cascade qui tombe dans le vide, c’était superbe!
Le Blond – Et le petit sentier qui nous emmène presque à plat vers le barrage de Mauvoisin est bien joli, même s’il monte un peu raide au début.
La Fille – Un PEU raide au début?? Tu veux dire hyper pentu, au début et au milieu et plus loin.. bref la montée était interminable!! 1800m de dénivelé positif c’est TROP!! et puis, souviens toi de la descente qui n’en finit pas..!
Le Blond – Mais ça fait quand même un bien fou de se concentrer juste sur ses pieds et le paysage!
La Fille – oui enfin attention à l’itinéraire choisi pour ceux qui ont le vertige, car la passerelle au-dessus du glacier de Corbassière est vraiment impressionnante!

Le Blond (qui s’impatiente) – Ok mais t’es d’accord que ça en valait la peine ?

La Fille – Oui c’est vrai que le paysage était vraiment beau.
Le Blond – Et le passage du col des Otannes ?
La Fille – C’est simple, je ne pensais pas qu’un tel panorama existait ailleurs qu’en Patagonie 🙂
Le Blond (rassuré) – Et la face toute blanche des Grands Combins qui surplombe tous ces glaciers, ça en jete à mort !!!
La Fille – La cabane Panossière je m’attendais à ce que ce soit un gros truc touristique avec plein de gens mais au final ça reste à taille humaine et assez authentique, avec les dortoirs tout en bois, etc.
Le Blond (fier de lui) – ça c’était un peu la crainte que j’avais avant de partir, du coup j’étais content !
La Fille – Par contre, ça n’aura servi à rien de prendre les serviettes de bain parce que la douche dehors par 10 degrés avec de l’eau « parfois tiède », c’est juste pas possible!!
Le Blond – Hahaha ! C’est ça aussi la montagne !
La Fille – Mouais .. et heureusement qu’on avait les bonnets pour l’apéro en terrasse!
Le Blond – Heureusement qu’on avait du rouge surtout! Même s’ils ont largement ce qu’il faut en cuisine 🙂
La Fille – Et puis pour 69CHF, le dortoir, le dîner et le petit déjeuner, tout ça à 2641 mètres d’altitude, c’est vraiment une expérience incroyable!

IMG_1522

http://www.cabane-fxb-panossiere.ch/

Appeler un chat un chien…?

Il existe des gens un peu plus farfelus que les autres. Parmi ces farfelus, il y en a même qui appellent un chat un chien et d’autre, encore plus farfelus, qui en font une bière. C’est la « Saint Bon-Chien », bière élaborée par la BFM (brasserie des franches-montagnes) en l’honneur du chat du créateur de cette brasserie artisanale nommé « Bon-Chien »! Au passage elle a été élue meilleure bière en fût de chêne du monde par le New-York Times… Excusez du peu! Perso, je n’en suis pas très fan, je préfère leurs bières « traditionnelles ». Même si on ne peut pas vraiment appeler traditionnelles leurs bières tellement les saveurs sont peu communes.

La BFM, c’est donc une brasserie mais aussi et surtout un bar, il est dans la brasserie entre les fûts de production et le stock. Vous vous retrouvez dans une espèce d’ambiance industrielle avec table, canapé et babyfoot, le tout dans une douce odeur de houblon! Parfois il y a des concerts, d’autres fois des visites gratuites comme par exemple lors du « brassin publique », ou rien de particulier à part des gens qui boivent des bières entre potes.

Vous pouvez visiter la brasserie sur demande et c’est juste en face des bains de Saignelégier pour faire le combo parfait bière/chill (jetez un œil à l’article de Sarah à ce sujet https://alabadesuisse.wordpress.com/2014/07/02/detente-dans-le-jura/)

Ne vous inquiétez pas si vous partez en voyage, le « Saint Bon-Chien world tour 2014 » continu jusqu’en octobre!!!! Tournée internationale de promotion de la BFM dans différentes villes du monde (Tokyo, Paris, Richmond, Barcelone, etc) pour fêter les 10 ans de la St Bon-Ch’.

Santé !!!

wpid-alabade-bfm1.png

Vous aurez toute les infos necessaires ici : http://www.brasseriebfm.ch/

En apesanteur

Certains d’entre vous connaissent peut-être l’arête des Sommêtres pour ses voies d’escalades ensoleillées dans une forêt verdoyante. Et bien, au-dessus des voies il y a un refuge spectaculaire. Perché sur l’arête calcaire, il est comme suspendu dans le vide au-dessus de la vallée du Doubs. Il a été construit ici par le groupe d’alpinisme des franches-montagnes. On imagine souvent le Jura comme des petites collines bien arrondies et sans danger mais ici on se rend compte que c’est bel et bien une montagne avec tout ce qu’il y a de plus spectaculaire.

wpid-alabade-sommetres2.png

Le refuge se compose d’une cabane avec lumière (mais pas d’électricité), un poêle à bois, une grande table, de la vaisselle et une dizaine de couchages dans la mezzanine. Il y a aussi un genre de terrasse avec de quoi faire un feu pour griller des saucisses à la belle étoile. Le clou du spectacle, c’est les toilettes. Ils sont creusés dans la falaise, on y accède par une petite passerelle (si vous avez le vertige vous n’aurez pas envie de pisser).

On accède au refuge depuis le Noirmont en montant en direction des « Sommêtres/ruines de Spiegelberg », garez-vous sur le petit parking et traversez le pâturage en direction du petit chalet au nord/ouest, prenez maintenant le petit sentier derrière ce chalet et suivez les panneaux jusqu’au refuge (environ 15min de marche). Plus vous approcherez du refuge et plus vous vous rendrez compte qu’il est vraiment perché sur une arête improbable.

C’est l’endroit idéal pour vous faire une petite soirée du 1er août à base de grillades, coucher de soleil, apéro et chute dans le ravin (expérience personnelle à ne pas renouveler). Blague à part, l’endroit est parfaitement safe de jour, la nuit le sentier est très sombre et vraiment étroit donc si vous picolez prévoyez de dormir sur place, c’est pas cher et le réveil au-dessus du Doubs est magique.

wpid-alabade-sommetres3.png

Vous trouverez toute les infos nécessaires ici : http://www.legafm.ch/refuge/