En apesanteur

Certains d’entre vous connaissent peut-être l’arête des Sommêtres pour ses voies d’escalades ensoleillées dans une forêt verdoyante. Et bien, au-dessus des voies il y a un refuge spectaculaire. Perché sur l’arête calcaire, il est comme suspendu dans le vide au-dessus de la vallée du Doubs. Il a été construit ici par le groupe d’alpinisme des franches-montagnes. On imagine souvent le Jura comme des petites collines bien arrondies et sans danger mais ici on se rend compte que c’est bel et bien une montagne avec tout ce qu’il y a de plus spectaculaire.

wpid-alabade-sommetres2.png

Le refuge se compose d’une cabane avec lumière (mais pas d’électricité), un poêle à bois, une grande table, de la vaisselle et une dizaine de couchages dans la mezzanine. Il y a aussi un genre de terrasse avec de quoi faire un feu pour griller des saucisses à la belle étoile. Le clou du spectacle, c’est les toilettes. Ils sont creusés dans la falaise, on y accède par une petite passerelle (si vous avez le vertige vous n’aurez pas envie de pisser).

On accède au refuge depuis le Noirmont en montant en direction des « Sommêtres/ruines de Spiegelberg », garez-vous sur le petit parking et traversez le pâturage en direction du petit chalet au nord/ouest, prenez maintenant le petit sentier derrière ce chalet et suivez les panneaux jusqu’au refuge (environ 15min de marche). Plus vous approcherez du refuge et plus vous vous rendrez compte qu’il est vraiment perché sur une arête improbable.

C’est l’endroit idéal pour vous faire une petite soirée du 1er août à base de grillades, coucher de soleil, apéro et chute dans le ravin (expérience personnelle à ne pas renouveler). Blague à part, l’endroit est parfaitement safe de jour, la nuit le sentier est très sombre et vraiment étroit donc si vous picolez prévoyez de dormir sur place, c’est pas cher et le réveil au-dessus du Doubs est magique.

wpid-alabade-sommetres3.png

Vous trouverez toute les infos nécessaires ici : http://www.legafm.ch/refuge/

Publicités