Les roches de Moron

alabade-moron2

Voilà un spot qui vaut le coup d’œil sur le Doubs, les roches de Moron! Hyper facilement accessible via le petit village des Planchettes, elles offrent un panorama unique sur le lac du barrage du Châtelot et le plateau franc-comtois. C’est également un point de départ idéal pour plusieurs randos de 2h jusqu’à plusieurs jours.

Depuis le restaurant des roches de Moron, vous pouvez descendre sur la droite et vous glisser quelques dizaines de mètres plus loin à travers les quelques arbres qui vous séparent de la falaise pour tester votre résistance au vertige 😉 Il y a à cet endroit un petit promontoire naturel sur une roche bien plate suspendu 100m au-dessus du vide! Best spot pour un petit dimanche aprèm au soleil!

En termes de rando, il y a 2 directions principales… A droite ou à gauche!!! Ca on s’en doutait vous me direz… Et bien pourtant les 2 directions donnent accès à des randos assez différente.

Sur la droite (en direction du petit promontoire précité) vous descendrez au bord du Doubs en direction du barrage pour ensuite longer le Doubs aux pieds des « falaises pleureuses », je les ai baptisé ainsi (oui je me permets tout!) car elles surplombent les sentiers et y déversent de nombreux petits rideaux d’eau bien fraîche, c’est juste splendide à la lumière d’une belle journée d’automne. Vous pouvez continuer sur ce sentier jusqu’à la prochaine bifurcation qui remonte aux Planchettes ou bien choisir de continuer jusqu’à la Maison Monsieur, Biaufond, les Bois ou même la cabane des Sommêtres, enfin bref n’importe où le long du Doubs. Quel que soit votre destination finale, le cadre est vraiment chouette! Perso, j’ai été jusqu’à la cabane des Sommêtres et c’est déjà bien bien long! Il faut compter une grosse journée de marche avec un bon bout de dénivelé!

Sur la gauche, le sentier est moins verdoyant mais bien plus spectaculaire. Vous pourrez aller jusqu’au saut du Doubs via le GR qui surplombe le lac. Il y a plusieurs points de vue avec belvédère assez impressionnant. Le sentier est plutôt étroit avec des passages qui font un peu les guilis dans le ventre. Plusieurs options sont possibles pour rejoindre le saut du Doubs. Ensuite soit vous continuez de remonter le Doubs en direction des Brenets et de Morteau, soit vous revenez le long du lac par un sentier bien joli avec un passage dans un mini-tunnel naturel avant de remonter en direction des Planchettes. La version la plus courte de la boucle de gauche dure quand même environ 4h.

Pour les amis cyclistes, je fais régulièrement la boucle de droite jusqu’à la Maison Monsieur qui est vraiment hyper fun! Je vous conseil de la commencer depuis le gros-crêt à la Chaux-de-Fonds via le chemin des racines qui porte très bien son nom! La descente jusqu’au barrage est bien cool puis le sentier le long du Doubs est juste une perfection de sentier qui va vous réconcilier avec le cross-country!

La « carte des bons plans » ici et un site avec les cartes pédèstre

La crête du « chassi-boubi » (aka chasseral)

Es tu déjà aller « A chasseral »? Oui on dit « A Chasseral » et pas « au Chasseral ».

C’est la grosse montagne avec la petite antenne en haut, et si tu y es déjà monté alors tu sais que c’est en fait une petite montagne avec une grosse antenne (la structure de base fait au moins 30m de haut!). Avec ses 1607m, il est le 7ieme plus haut sommet du massif jurassien et son col à 1502m en est le plus haut (avis aux amis routard, il y à 1200m de dénivelé à se faire d’un coup!). Le panorama depuis le sommet est exceptionnel, tu peux voir les Alpes depuis les Aravis (a droite) jusqu’au début des Grisons (à gauche), les Vosges au nord-ouest et la forêt noir au nord-est.

Le Chasseral a une particularité, il fait 30-40km de long mais que 5-10km de large, en gros c’est 1 seule immense crête qui part de Neuchâtel et fini à Bienne. Et c’est grâce à cette particularité que je t’en parle aujourd’hui. Depuis le sommet, tu peux partir pour une sortie enduro de plusieurs heures avec très très peu de remonté pour environ 20km de sentier comme on les aime pour 1100m de D-.

L’idéal est d’y aller avec un petit groupe, de laisser une voiture à Frinvillier sous le pont de l’autoroute et de décharger tout le monde « A Chasseral ». Rejoignez l’antenne puis continuez sur le crête vers le nord-est en suivant les panneaux indiquant Frinvillier. Cette première partie est vraiment technique et glissante, c’est juste génial. Continuez ainsi sur le sentier pédestre 5 jusqu’au « prè carrel ». Cette partie est plus roulante avec quelques passages techniques et quelques passages rapides. A l’intersection suivant le « prè Carrel », prenez le sentier qui monte sur la crête et quittez le sentier 5. Vous êtes ici dans la forêt avec du single bien rapide et fun à souhait. Continuer jusqu’aux « coperies » en ignorant l’indication Frinvillier. Prenez le chemin blanc qui monte derrière la ferme. Après le portillon, prenez à droite et descendez en direction de Frinvillier jusqu’au village. C’est un peu le clou du spectacle, il y a du rapide, du raide, du technique, des épingles, des feuilles, du vertige et la fin.

Vous êtes arrivés, buvez une bonne bière à Frinvillier, retournez chercher la voiture « A Chasseral » et kiffez la life!

Tout l’itinéraire utilise des sentiers pédestres, soyez donc prudents et prenez soin de nos amis piétons!

Il y a aussi des variantes qui mènent à Orvin et à Bienne.

wpid-img_2158274152492.jpeg

http://www.bikingspots.ch/showtrack.php?xmlRideFile=Pierrick5227ab41a5a87.xml

Envoi un petit mail si tu cherches des gens pour rouler là-haut 😉

Le Vélib’ à la neuchâteloise

En ville de Neuchâtel, on parcourt normalement moins de kilomètres qu’à Paris, ce qui n’empêche pas la municipalité de proposer des vélos en libre service à –c’est assez rare pour être souligné- des prix défiant toute concurrence : 2 francs pour une balade de 4 heures, 6 francs les 24 heures et seulement 60 francs pour un abonnement annuel! Le service est assuré par une association, « Neuchâtel roule », qui fait travailler des bénéficiaires de l’aide sociale ou des demandeurs d’asile. Il est largement sponsorisé par des entreprises du coin.

Louer les vélos est simple et rapide : pour créer l’abonnement, un petit passage à l’office du tourisme ou à la Station du Port, ouverte 7 jours sur 7 de début mai à fin septembre, de 7h30 à 21h30 (ça aussi c’est rare). Contre 20 francs de caution, on vous y fera un badge magnétique qui vous permettra de débloquer votre bolide à n’importe quel « vélospot ». Il y en a 6 un peu partout dans la ville. Avec un peu de chance, vous trouverez peut-être l’une des quelques bicyclettes équipées d’une assistance électrique.

Les emplacements

Pour notre part, nous avons testé trois vélos un dimanche pour une petite balade improvisée le long du lac. Un peu lourds et, disons le, pas franchement tout-terrain, ils sont globalement en excellent état et ont quand même parfaitement rempli leurs mission, à savoir: nous conduire de la plage à la guinguette!

>> Plus de renseignements sur neuchatelroule.ch (tél. 032 717 77 74) ou à l’office du tourisme (tél. 032 889 68 90).