Berner calling

reitschule

La suisse a son image plan-plan bien incrustée dans l’inconscient collectif: chocolat, montres et heidi. Son palais fédéral, avec ses 7 conseillers (histoire de ne pas se mettre d’accord trop vite) trône au centre de Bern comme le symbole de la rectitude suisse. Et bien arrêtez tout de suite les généralités!

Bern c’est aussi la reitschule (ou reithalle pour les vrais), lieu emblématique de la Bern alternative. Le cadre est bien underground. Prenez un vieux bâtiment style allemand du 19ieme siècle, ajoutez un grand parking envahi de palettes servant de bar et terrasse et rajoutez un gros pont de chemin de fer en béton par dessus et vous y êtes! Sans oublier de préciser que la salle de shoot de Bern est à moins de 300m…

Ensuite le concept. Le mieux c’est de citer leur site internet : « La Reithalle est l’incarnation de ceux qui dérangent, des anarchistes, des parasites, de ceux qui rêvent de refaire le monde, qui croient à une solidarité éternelle ». Vous me direz « bon, ok mais dans les faits c’est quoi? » Dans les fait c’est inclassable car ça dépend de l’heure du jour et de la nuit mais en gros c’est :

  • un centre culturel
  • un bar (surtout un bar!)
  • un centre politique de gauche
  • un atelier d’édition
  • une salle de concert (surtout une salle de concert!)
  • un cinéma
  • une centre antifasciste (surtout antifasciste)
  • un lieux d’asile pour marginaux (surtout…)
  • un lieux d’asile pour « fils-à-papa-en-manque-de-reconnaissance »
  • bref, c’est un peu de tout tant que c’est pas trop standard!

La reitschule divise les bernois. Certain défendent becs et ongles ce lieux culturel à part dans le paysage suisse. D’autre considère cet endroit comme la base des problèmes de drogues (malgré le concept de « no-deal area » pratiqué a l’intérieur des bâtiment, le parking grouille de dealers) et estiment anormale l’autonomie total (même vis a vis de la police) qu’a acquis la reithalle au fil des années.

Enfin, je ne peux que vous conseiller d’aller faire un tour à Bern, de passer voir ce truc et de vous laisser éventuellement traîner dans une soirée qui risque d’être mémorable (pour ceux qui s’en souviendront).

C’est dépaysant, c’est juste a coté de chez vous et c’est punk!

reitschule2

Toute les infos ici

Publicités

Tous à l’eau!

La météo prévoit un (dernier?) beau et chaud week-end; le moment idéal pour aller faire la descente de l’Aar!

L’Aar c’est le plus long fleuve purement suisse, qui prend sa source dans les Alpes Bernoises, descend vers Thun et Bern avant de se jeter dans le Rhin à Coblence.

Pour descendre l’Aar, il y a 2 possibilités:
– soit vous avez un bateau gonflable (ou bouée ou canoë ou autre dispositif flottant) et dans ce cas, je vous conseille de laisser la voiture à la gare de Bern et prendre le train jusque Uttigen. Il y a plusieurs trains chaque heure qui circulent entre Thun, Uttigen et Berne.
Cette solution est clairement la plus avantageuse financièrement parlant, car les loueurs n’y vont pas de main morte!

– Soit vous n’avez pas de dispositif flottant et vous devez donc louer du matériel, auquel cas, il est plus simple de poursuivre jusqu’à Thun et louer un bateau là. Si vous êtes avec des enfants ou des personnes pas très à l’aise dans l’eau, il est possible de se faire accompagner par un guide rafting qui vous emmènera sur les flots à bord de son vaisseau pneumatique et vous prêtera gilets de sauvetage, casques etc.

Ensuite c’est parti pour 3h de descente sur l’eau; l’effort est minime: quelques coups de rame de temps en temps pour maintenir l’embarcation au milieu de la rivière et basta!
Pour les nageurs expérimentés, une baignade dans le fleuve est très agréable mais attention au courant!
Egalement si vous avez un sac étanche, n’hésitez pas à emmener le pique-nique, voir mêmes les grillades (mais dans ce cas là, arrivez tôt, les places sont chères!)

On se laisse porter par les flots jusque dans la ville de Berne. Une fois le Palais fédéral en vue, mieux vaut se tenir du côté gauche de la rivière car c’est bientôt le moment de sortir de l’eau, à la hauteur de la piscine de Marzili.

Une fois sur la terre ferme, n’hésitez pas à passer chez Gelateriadiberna, pour un peu de réconfort 😀

Une nuit au musée

Je vous propose de passer une soirée à siroter des cocktails ou à vous déhancher dans un lieu pour le moins improbable: une aile du musée d’histoire naturelle de Berne.

Une nuit que vous n’êtes pas prêt d’oublier au milieu des oiseaux et autres animaux de la forêt.

Ces soirées très spéciales sont organisées certains vendredi soirs de 21h à 2h, les prochaines dates sont le 30 janvier et le 27 février.
Vous trouverez à cette adresse les dates suivantes  :
http://agenda.bernerzeitung.ch/musik/musik/bar-der-toten-tiere-601022/event/601022/

Adresse du musée d’histoire naturelle de Berne :
Bernastrasse 15
3005 Bern

20150123_235854

Au plaisir de vous y croiser devant un oiseau empaillé.

Visite au cœur du pouvoir

Profitez du froid extérieur pour faire une visite culturelle et partir à la rencontre d’un des symboles de la Suisse: le palais fédéral à Berne.
Vous pourrez lors de la visite guidée plonger dans l’histoire de la Suisse, découvrir la fameuse coupole à l’effigie des cantons, vous asseoir à la place de votre conseiller national favori ou encore marcher dans la salle des pas perdus, là où dit-on se prennent les vraies décisions.
Les visites guidées en français ont lieu les mardi, jeudi et samedi à 11h30 (en dehors des sessions parlementaires). Attention, il faut réserver la veille de votre visite, soit par mail, soit par téléphone.

Retrouvez toutes les infos sur:

http://www.parlament.ch/f/service-presse/fuehrungen/besuch-ausserhalb-session/pages/default.aspx

Bonne visite!

540px-Palais_fédéral_-_hall_d'entrée